NOTRE BELLE VALLEE DE LA VOISE EST-ELLE CONDAMNEE ?

On trouve dans le Guide Vert Michelin, une rubrique Gallardon dans laquelle on attire l’attention du lecteur sur le caractère pittoresque de la Vallée de la Voise.


Quant au site officiel de la randonnée en Eure et Loir, il nous invite lui aussi à parcourir la vallée : « Entrez dans un oasis de verdure et de fraîcheur. Au fil de l’eau, prenez le temps de regarder et d’écouter la nature sur ce parcours dédié à la découverte de richesses floristiques et faunistiques de la Vallée de la Voise. Votre chemin croisera peut-être celui d’un héron ou d’un blaireau. »

 

Avec le viaduc, adieu hérons et blaireaux.

Et vous écouterez….le bruit des camions !

 

La Voise a une histoire : son cours fut détourné par la création du canal Louis XIV pour faciliter l’acheminement des matériaux par voie d’eau, lors de la construction de l’aqueduc de Maintenon.

 

L’an dernier, fut créée une association dite de "la Vallée Royale de l'Eure", dont la raison d’être est la promotion d’un cadre naturel et bâti d’exception en collaborant au développement touristique, en assurant la promotion des villages et en assurant à ceux-ci des retombées économiques.

 

Dans le dépliant de la Vallée Royale, Gallardon, cité de caractère, figure au même titre que Epernon, Dreux ou Anet avec ses rues médiévales :

  • du Cœur à Margot,
  • de la Porte Mouton
  • et sa "Maison de Bois" où logea Louis XIV,
  • sa tour dite "l'épaule"
  • Sa superbe église "Saint Pierre - Saint Paul"

auxquelles il faut ajouter bien sûr,

  • l’église d’Armenonville et
  • le décor de la Guerre des Boutons.

 

En 1993 a été créée l’association « le Patrimoine des Vallées » qui a pour but "protéger, améliorer la qualité des sites et des milieux naturels de la Vallée de l'Eure et de ses affluents (La Voise, La Rémarde, l'Aunay, l'Ocre et le ruisseau de Gas)."

L'association a très bien défendu la Rémarde, l'orchidée pyramidale ainsi que Bleury-Saint Symphorien !... Qu'en sera-t-il de la Voise avec sa faune et sa flore ?...

 

Encore une fois nous sommes dans un lieu d’exception.

 

Est-il cohérent de défigurer d’un coté ce que l’on promeut de l’autre ?

 

 

De couper notre vallée par un viaduc (200m de long sur 11m de haut), avec un sous-terrain pour les randonneurs … avec tout ce que l’on peut imaginer dans ce sous-terrain et aux pieds du viaduc :

  • les graffitis ...
  • les odeurs ...
  • les rencontres …

Supprimant ainsi l’un des rares îlots de verdure de la Beauce Eurélienne.

 

Nous ne sommes pas décidés à être le pot de terre contre le pot de fer.

 

Le caractère indispensable de trouver une solution pour Gallardon fait l’unanimité…mais il ne s’agit pas de déshabiller Pierre pour habiller Paul...

 

Le projet Centre présente des inconvénients considérables et nous les ferons entendre...

x